Le potager

La découverte " à vol d'oiseau " du potager de Valmer est toujours étonnante : le jeu savant des niveaux le fait apparaître en contrebas de la Terrasse de Léda, avec six mètres de dénivelé. L'œil embrasse ainsi l'ensemble et peut s'échapper au-delà des murs : à l'ouest vers le grand canal et le coteau, au nord vers une belle perspective du parc.

Le potager du château de Valmer

 

Le dessin du XVème siècle est classique : sur un hectare, quatre carrés, bordés de buis, sont eux-mêmes subdivisés en quatre parcelles ; au centre un bassin circulaire.

De hauts murs ceignent l'ensemble, flanqués de deux petites tours d'angle servant au rangement des outils et autrefois au logement des jardiniers et de l'âne. Deux serres anciennes sont utilisées pour les semis. Un beau portail du XVIIème siècle ouvre sur la vallée.

Fleurs du potager de Valmer

Des arbres fruitiers, accompagnés de narcisses, sont menés en contre-espaliers et espaliers le long des murs : pêchers, brugnons, nectarines, abricotiers, figuiers, nashis, pommiers et poiriers. Le carré des petits fruits offre groseilles, cassis, casseilles, groseilles à maquereau, framboises.
Contre le mur est, des " stalles " d'ifs servent d'écrin à des céanothes à la brillante floraison bleue, des lavandes et des géraniums vivaces.

Damiers de couleurs et de saveurs, plantes comestibles inédites, fleurs à déguster, végétaux nectarifères : à Valmer, on teste, on essaie, on goûte, on mange ce que l’on cultive.

Les pratiques culturales s’attachent à préserver et améliorer la qualité de la terre, de la faune et de la flore (compost maison, paillages, engrais verts etc.). La présence de vivaces mellifères en bordure des carrés assure abri et nourriture aux prédateurs utiles des insectes ravageurs : coccinelle, hérisson, pollinisateurs etc.

English Version Version française      Deutsh Version Netherlands Version Chinese Version Russian Version
Mon panier