Château de Valmer - Vins & Jardins Attestation d'Excellence 2018

Le vignoble

Les 32 hectares du domaine viticole épousent en fer à cheval les jardins en terrasses dans un écosystème préservé de forêts et de pacages. Six hectares sont plantés dans l'enceinte historique du parc clos de mur.

Les vignes du Château de Valmer, plantées sur des coteaux aux sols argilo-calcaires surplombant la vallée de la Brenne, permettent de décliner les quatre facettes du chenin et produire des vins blancs pétillants, secs, demi-secs et moelleux.

Jean de Saint Venant a apporté l'enthousiasme de sa jeunesse et la rigueur propre à la nouvelle génération de vignerons, avec l'ambition de faire de la haute-culture, pour produire « des vins de dentelle », selon son expression.

La solution vient tout simplement d'un luxe de précautions au quotidien, du respect scrupuleux d'itinéraires techniques exigeants. Depuis 2009, il a consacré toute son énergie au travail des sols afin de permettre à la vigne de restituer au mieux les caractéristiques de ce terroir. La traçabilité des vins est totale.

Les années passées à Paris m'ont apporté beaucoup certes, mais il faut savoir s'écouter et avoir le courage de vivre sa vie. La mienne n'était plus à Paris, tel un animal qui ne serait pas dans un biotope adapté.
Le vin, c'est une passion familiale qui se transmet depuis des générations, même si tout jeune j'ai eu la chance de baigner dans cet environnement, ce n'est vraiment qu'à l'adolescence que j'ai pris conscience que ma vie serait dédiée à la culture de la vigne et à la vinification du raisin. J'ai dû attendre 10 ans pour me réaliser.

Lire l'interview complète

Jean de Saint-Venant dans les chais de Valmer © Baudoin pour Les Grappes Jean de Saint-Venant dans les chais de Valmer © Baudoin pour Les Grappes Les caves de Valmer © Duret-Lamouroux Jean de Saint-Venant dans les caves de Valmer © Léonard de Serres

Avec leur sens du patrimoine, la famille Saint Venant a su préserver un des derniers chais de la région. A l'heure où les cuves en béton reviennent à la mode pour les plus grands châteaux bordelais, elles méritent d'être inscrites, comme le sont depuis 1930 le château et les terrasses, à l'inventaire des Monuments Historiques.

Ces cuves en béton verrées sont thermo-régulées afin de contrôler les températures pendant les fermentations alcooliques et maintenir ainsi une température optimale.

Les vins sont élevés en cuve sur lie fine pendant 6 mois avant d'être mis en bouteilles pour finir leur élevage en toute tranquillité dans les caves en tuffeau, elles-mêmes magnifiquement préservées, sous la Haute Terrasse.

Les weekend Caves Ouvertes au Château de Valmer sont une occasion unique de découvrir les caves exceptionnelles, les chais centenaires et ses vins !

Les visites guidées seront personnellement assurées par le propriétaire, Jean de Saint Venant, qui incarne aujourd'hui la 5ème génération de passionnés qui ont travaillé les vignes de Valmer depuis le XIXème siècle pour produire des vins d'exception.

Cep de vigne du domaine de Valmer © Léonard de Serres
Dégustation de Méthode Traditionnelle © Léonard de Serres

Pourquoi les Vignerons Indépendants ?

Etre vigneron, c'est avoir plusieurs métiers : travailler son vignoble, accompagner son raisin, élever son vin et pour finir le commercialiser. On est vraiment le seul maître à bord, on est responsable de la chaîne du début à la fin. C'est pour défendre mon métier que j'ai choisi d'adhérer à la charte du vigneron indépendant.
Vigneron Indépendant

Le vigneron indépendant cultive sa vigne en respectant son terroir.

Il cultive sa vigne. C'est de ce raisin que naîtra « son » vin. Il aime ses vignes, et leur consacre du temps. Le bon raisin fera le bon vin.

En respectant son terroir, il connait bien sa terre et la cultive dans le cadre des meilleurs pratiques culturales et environnementales.

C'est pour le Vigneron Indépendant essentiel de protéger les paysages et la biodiversité de son Terroir en pratiquant une viticulture saine et durable pour le bien de tous. Il sait que la nature est généreuse lorsqu'on sait la respecter.

Le Vigneron Indépendant fait son vin dans sa cave.

Il fait lui-même son vin, le vinifie ou le distille et l'élève avec soin. Son vin n'est pas un produit industriel, il est artisanal et unique.

C'est un métier de savoir-faire, d'expérience, de patience et d'amour qui résiste à l'uniformisation.

La vinification et la distillation sont des opérations délicates dont le bon déroulement est conditionné par l'expertise du Vigneron Indépendant.

Le Vigneron Indépendant vend son vin en partageant sa passion.

Il vend directement son vin ou spiritueux à ses clients selon le circuit de distribution qu'il a choisi. Il aime expliquer son métier chque fois qu'il le peut, en particulier lorsqu'il rencontre ses clients.

Il met en avant le logo et il affiche avec fierté les valeurs du mouvement des Vignerons Indépendants.

Vigneron Indépendant, un métier par comme les autres qui résiste à l'uniformisation et révèle des vins et des personnalités authentiques.