L'appellation

Le développement du vin en Touraine est attribué à Saint Martin qui a créé l'Abbaye de Marmoutier. Il aurait introduit les cépages et les modes de taille de la vigne toujours utilisés aujourd'hui. Saint Martin aurait été un des premiers moines vignerons et, selon une légende, c'est la gourmandise de son âne qui aurait fait découvrir les bienfaits d'une taille courte pour la vigne!

400 ans plus tard, les moines des abbayes de Touraine, grands propriétaires terriens, détenaient la majeure partie du vignoble. Ils se disputaient la possession de précieux clos.

Durant tout le Moyen-Age, les moines s'emploient activement à développer le vignoble.

 

Château de Valmer - Carte des vins

 

Aux 15ème et 16ème siècles, la présence des rois de France dans les châteaux de Touraine favorise grandement le développement et la renommée du vignoble tourangeau : certains grands crus du Vouvray appartiennent à la couronne de France et figurent en bonne place à la table du roi.

La Loire fut un moyen de circulation idéal. Elle constitue certainement l'une des raisons de l'implantation et du développement des vignobles qui la bordent. Elle facilite en effet le transport et le commerce depuis les ports importants (Saint Thibault près de Sancerre, Orléans, Vouvray, Tours, Angers, Nantes...).

 

L'appellation AOC Vouvray a été l’une des toutes premières à être créée en France dès 1936. L'aire d'appellation s'ouvre aux limites Est de l'agglomération tourangelle et s'étend sur 7 communes (Chançay, Noizay, Parçay-Meslay, Sainte-Radegonde-en-Touraine, Reugny, Rochecorbon,Vernou-sur-Brenne et Vouvray) de la rive droite de la Loire et en bordure de son affluent, la Brenne. Elle représente 2000 hectares pour une production annuelle d'environ 115 000 hectolitres.

Les sols sont majoritairement des coteaux pierreux composés de substrat de tuffeau comme au château de Valmer. On trouve aussi dans les sols des vallées des argiles à silex (perruche) qui apportent un caractère minéral aux vins et des couches argilo-calcaires (Aubis) qui donnent de la puissance aux vins liquoreux.

Le Vouvray est un vin mono-cépage, c'est-à-dire qu'un seul type de raisin est utilisé pour élaborer les vins : le Chenin Blanc (ou Pinault de Loire). Ce cépage, sur ce terroir si particulier, permet de créer à la fois des vins tranquilles (sec, demi-sec et moelleux) et des vins effervescents élaboré selon la méthode traditionnelle.

En bordure de vallées confluentes, les sols se réchauffent rapidement sous l'influence océanique qui pénètre jusqu'au cœur du vignoble. Des automnes ensoleillés favorisent la sur-maturité, voire la pourriture noble. L'obtention de vins tendres (demi-secs), moelleux ou liquoreux, dépend de la variabilité climatique : l'effet millésime est déterminant. Par ailleurs, on vinifie chaque année de grands Vouvray secs.

English Version Version française      Deutsh Version Netherlands Version Chinese Version Russian Version
Mon panier